Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le PLR entame avec élan l'année électorale 2019

Petra Gössi, présidente d'un parti qui a le vent en poupe, d'après les résultats des élections cantonales, à l'arrivée de la dernière assemblée des délégués du PLR.

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Un avant les élections fédérales, le PLR a le vent en poupe. Depuis 2016, il est le parti qui a engrangé le plus de sièges dans les parlements cantonaux. L'UDC et surtout le PDC sont du côté des perdants.

Dix-neuf cantons ont renouvelé leur Parlement depuis les dernières élections fédérales en automne 2015, celui de Zoug vient de le faire ce week-end. Près de trois quarts des 2559 sièges étaient à repourvoir. Appenzell Rhodes-Intérieures n'est pas inclus dans ces chiffres, puisque l'appartenance politique n'y joue aucun rôle.

Le PLR sort clairement vainqueur de ces scrutins. D'après un bilan établi par Keystone-ATS, il obtient 28 mandats de plus. Avec 573 sièges, il dépasse même l'UDC, premier parti du pays. Le PLR est ainsi pleinement dans son objectif, qui est de remplacer en 2019 le PS comme deuxième force politique au niveau national.

Les socialistes ne devraient toutefois pas se laisser faire si facilement, puisqu'ils bénéficient, en l'état actuel, également des faveurs des électeurs. Avec un gain de 18 sièges depuis la fin 2015, le PS dispose en ce moment de 472 mandats dans les 25 législatifs cantonaux.

Les Verts ont même remporté 19 sièges supplémentaires et jouissent de 193 mandats dans les cantons. Les Vert'libéraux doivent eux se contenter de 86 mandats (+4).

Le PDC plumé

L'UDC, qui a survolé tous les autres partis aux dernières élections fédérales, a réalisé un bon départ dans la législature actuelle (+8 sièges en 2016). Mais depuis, c'est la glissade: en 2017 et 2018, elle a perdu 21 sièges dans les Parlements cantonaux. Au final, l'UDC se retrouve avec 13 mandats de moins, pour un total de 569.

Le PDC est également en chute. Il s'est retrouvé du côté des perdants dans pas moins de 15 des 19 élections cantonales. Actuellement, le PDC détient 421 sièges, 29 de moins qu'en 2015. Scénario identique pour le PBD: après la perte de 15 mandats, il ne lui en reste plus que 58 dans les législatifs cantonaux.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.