Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les délégués du PLR genevois ont désigné jeudi Alexandre de Senarclens, Nathalie Fontanet et Pierre Maudet comme candidats à l'élection du Conseil d'Etat d'avril 2018.

KEYSTONE/MARTIAL TREZZINI

(sda-ats)

Le PLR genevois lance un ticket à trois pour le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat de 2018. Le sortant Pierre Maudet et les députés Nathalie Fontanet et Alexandre de Senarclens ont été désignés jeudi par les délégués.

Ce trio a été choisi par les délégués réunis en assemblée générale à Veyrier (GE) pour reconquérir le troisième siège PLR perdu en 2013. Le quatrième candidat à la candidature, le professeur des Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) Philippe Morel, a été écarté.

Pierre Maudet, 39 ans, défendra le siège qui l'occupe au gouvernement depuis 2012. Il a mis en évidence ses dix ans d'expérience dans les exécutifs, dont cinq ans en Ville de Genève. "Gouverner, c'est conquérir", a-t-il martelé. Il est arrivé en tête des candidats avec 210 voix sur 216 bulletins valables.

Alors que plusieurs délégués ont fait allusion à son éventuel départ pour le Conseil fédéral suite à l'annonce de la démission de Didier Burkhalter, le conseiller d'Etat sortant n'a pas dit un mot cette potentielle candidature. Interrogé par la presse juste avant l'assemblée, il a aussi écarté la question.

Six sortants

Le chef du Département de la sécurité et de l'emploi (DSE) sera accompagné par Nathalie Fontanet, 52 ans, cheffe de groupe du Grand Conseil. Cette juriste, qui siège au Grand Conseil depuis 2007, a relevé sa longue expérience politique. Elle a notamment plaidé pour des finances publiques saines.

Son discours a été très applaudi. Elle est arrivée en deuxième avec 202 voix. Alexandre de Senarclens, 42 ans, est le troisième candidat (143 voix). Cet avocat qui préside le PLR genevois depuis mai 2015 est député depuis 2016. Il a mis en avant ses talents de rassembleur et de meneur d'équipe ainsi que son engagement pour Genève.

Philippe Morel, professeur aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG) n'a pas passé la rampe (61 voix). A 64 ans, Philippe Morel jouit d'une grande notoriété, mais son parcours politique atypique n'a pas séduit les délégués. Elu au Grand Conseil en 2009 sous la bannière du PDC, il siège en indépendant depuis 2015 après avoir démissionné du PDC.

Le premier tour de l'élection au Conseil d'Etat aura lieu le 15 avril 2018. Sur les sept conseillers d'Etat qui siègent actuellement, seul François Lonchamp ne se représente pas. Il quitte le gouvernement après trois législatures.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS