Le PLR a réussi dimanche à défendre ses deux sièges au gouvernement cantonal de Schaffhouse. Martin Kessler (PLR) et Walter Vogelsanger (PS) font leur entrée dans l'exécutif. Les trois sortants ont été reconduits.

Comme dans la législature précédente, le gouvernement schaffhousois compte deux UDC, deux PLR et un PS. Les socialistes ne sont une fois de plus pas parvenus à reconquérir leur siège perdu en 2000.

Ernst Landolt (UDC) a obtenu le meilleur résultat avec 15'451 voix. Il est suivi de Christian Amsler (PLR) avec 14'858 voix et Rosmarie Widmer Gysel (UDC) avec 13'915 voix. Martin Kessler (PLR) et Walter Vogelsanger (PS) ferment la marche avec respectivement 12'106 et 11'373 voix.

L'autre candidat socialiste en lice, Kurt Zubler, a certes dépassé la majorité absolue, mais a été éliminé, le gouvernement cantonal schaffhousois ne comptant que cinq sièges. Les autres candidats ont été nettement décrochés.

Elu pragmatique

Martin Kessler, 48 ans, dirige avec son frère une entreprise d'outillage à Trasadingen (SH). Il a été élu en 2006 au Grand Conseil qu'il a présidé il y a deux ans. Il se définit comme un pragmatique qui n'appartient pas à la ligne dure des radicaux-libéraux. Il soutient par exemple la transition énergétique.

Walter Vogelsanger, 53 ans, est également membre du législatif cantonal qu'il préside cette année. Il travaille comme enseignant de physique au gymnase de Schaffhouse. Il s'était porté candidat l'an dernier pour le Conseil des Etats à Berne où il avait atteint un bon score.

La directrice des finances Rosmarie Widmer Gysel est désormais la doyenne de l'exécutif cantonal. Elle entamera le 1er janvier son quatrième mandat.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.