Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le libéral-radical Marc Mächler, 45 ans, a été élu au Conseil d'Etat saint-gallois. Il a battu sa concurrente de l'UDC Esther Friedli, la compagne de Toni Brunner qui vient de remettre la présidence de l'UDC Suisse.

Marc Mächler, banquier à l'UBS, député cantonal et président du PLR st-gallois, a recueilli 45'475 voix contre 39'773 à Esther Friedli. Les autres candidats au 2e tour, le PBD Richard Ammann et le sans-parti Andreas Graf n'ont eu aucune chance, ne recueillant respectivement que 9196 voix et 9138. La participation s'est élevée à un peu plus de 33%.

Le gouvernement st-gallois est désormais au complet à l'issue de ce deuxième tour. Il compte deux PLR, deux PDC, deux PS et un UDC. Le vainqueur du jour s'attendait à une élection serrée, mais il a reçu le soutien du PDC et de la Chambre de commerce st-galloise, ce qui a fait la différence.

Esther Friedli, 38 ans, a qualifié son résultat de succès d'estime. Elle est passée en un temps record d'une expérience nulle à 100% en politique, a confié la propriétaire d'une société de communication. Elle se réjouit d'ores et déjà d'autres tâches politiques.

La compagne de Toni Brunner, anciennement membre du PDC, avait adhéré à l'UDC peu avant l'annonce de sa candidature pour le Conseil d'Etat. Elle visait le siège d'Herbert Huser, sèchement battu au premier tour et qui avait renoncé au second.

ATS