Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Civils évacués de la Ghouta orientale

KEYSTONE/EPA/YAHYA NEMAH

(sda-ats)

Le plus important convoi évacuant des rebelles et des civils de la Ghouta Orientale a quitté l'enclave rebelle dans la nuit de lundi à mardi, selon un média d'Etat syrien. L'opération résulterait d'un accord avec la Russie.

Cent bus transportant quelque 6749 personnes dont le quart sont des rebelles ont quitté dans la nuit une poche de l'enclave tenue par le groupe rebelle Faylaq al-Rahmane, a indiqué l'agence officielle syrienne Sana.

Ces évacuations font partie d'un accord conclu la semaine dernière entre ce groupe islamiste et la Russie, soutien du régime, après une offensive aérienne et terrestre des forces de Bachar al-Assad lancée le 18 février. Celle-ci a mis à genoux le fief rebelle, soumis depuis 2013 à un siège asphyxiant. Le pouvoir a déjà reconquis plus de 90% de la zone.

Ecrasés par un déluge de feu et affaiblis par un siège de cinq ans, les mouvements rebelles ont accepté un à un d'abandonner leurs positions dans la Ghouta pour se retirer dans la province d'Idleb (nord-ouest), qui échappe encore au contrôle du régime.

Le régime syrien avait fait en début d'année une priorité de la reconquête de la Ghouta orientale, une zone d'où les rebelles tiraient obus et roquettes sur Damas.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS