Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

A Genève, la prochaine édition de la "Fureur de lire", de mardi à dimanche, fait la part belle au polar. Cette "fureur noire" proposera notamment des rencontres avec des auteurs genevois et étrangers, des performances, des expositions et des parcours dans la ville.

"Je suis un fou de polars", s'est réjoui mardi Sami Kanaan, conseiller administratif à la tête du Département de la culture de la Ville de Genève, lors de la présentation du programme de la manifestation littéraire genevoise. Pendant six jours, le public est invité à découvrir ce "mauvais genre" et ceux qui le font à la salle du Faubourg, qui servira de lieu central.

Le festival biennal ouvrira ses portes en chanson avec Guy Marchand, qui a interprété Nestor Burma à la télévision. Au fil des jours, des auteurs genevois, islandais, italiens, français, chinois et sud-américains confronteront leurs points de vue sur le roman noir. Quelque 35 auteurs, éditeurs et artistes ont été invités.

Thématique oblige, un parcours dans des lieux insolites de la ville aura lieu lors d'une nuit blanche qui durera jusqu'au petit matin. Quelque 1500 élèves des classes genevoises - du primaire au post-obligatoire - participeront à des ateliers, qui seront aussi ouverts au public. Un grand troc de livres et de films aura également lieu à la fin de la manifestation.

ATS