Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le policier a tiré seize fois pour qu'un Noir "lâche son couteau"

Une vidéo de police montre l'agent tiré à seize reprises sur l'adolescent noir (archives).

KEYSTONE/AP Pool Chicago Tribune/ANTONIO PEREZ

(sda-ats)

Un policier blanc de Chicago, jugé pour le meurtre d'un adolescent noir en 2014, a assuré mardi avoir tiré sur le jeune homme parce que ce dernier s'était approché de lui armé d'un couteau. Un enregistrement vidéo montre l'agent tirer à seize reprises sur sa victime.

L'homme, âgé de 40 ans, est accusé d'avoir abattu à distance et sans raison l'adolescent de 17 ans. Il comparaît depuis début septembre devant un tribunal de Chicago, la troisième ville des Etats-Unis, où ce meurtre avait entraîné la colère de la population noire et des mois de manifestations.

Prenant la parole pour la première fois, l'ancien policier a assuré avoir tiré parce que l'adolescent, armé d'un couteau, lui paraissait menaçant. "Je lui criais de lâcher son couteau", a-t-il déclaré en essuyant des larmes. "Il s'est approché à trois, quatre mètres de moi", a-t-il ajouté. "Je fixais le couteau et je l'ai visé. Je voulais juste qu'il lâche ce couteau".

Un enregistrement de la scène, filmée depuis une voiture de police, montre pourtant l'agent tirer à seize reprises sur le jeune homme, qui se trouve à plusieurs mètres de distance, et continuer à vider son chargeur une fois celui-ci à terre.

La diffusion de cette vidéo, un an après les faits, avait suscité une onde de choc à travers le pays, entraînant le limogeage du chef de la police et l'inculpation du policier. Une enquête fédérale avait ensuite montré que les abus policiers étaient fréquents à Chicago, métropole gangrenée par la criminalité.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.