Toute l'actu en bref

Pour l'EI, les Etats-Unis montrent tous les signes d'un effondrement, car ils sont dirigés par Donald Trump.

KEYSTONE/AP/EVAN VUCCI

(sda-ats)

Le porte-parole de l'EI a à nouveau appelé mardi ses partisans à s'attaquer aux pays qui luttent contre le groupe sunnite extrémiste en Irak et en Syrie, notamment aux Etats-Unis. Il a décrit le président américain Donald Trump comme un "affreux idiot".

Dans un enregistrement sonore diffusé sur les réseaux sociaux, Aboulhassan al-Mouhajer a estimé que les Etats-Unis étaient "en faillite" et "s'étaient noyés" puisque le pays était désormais dirigé par "un affreux idiot qui ne sait pas ce que sont la Syrie, l'Irak, et l'islam".

Il a demandé aux "soldats" du groupe de mener des attaques notamment au Yémen, dans le Sinaï égyptien, en Libye, dans l'ouest de l'Afrique, mais aussi aux Etats-Unis, en Russie et en Europe.

Première référence à Trump

C'est la première fois que le groupe djihadiste fait référence à Donald Trump depuis son investiture en janvier. Le chef de la Maison-Blanche a fait de la défaite de l'Etat islamique (EI) une des priorités de sa présidence.

Cet enregistrement intervient alors que les forces irakiennes progressent face aux combattants du groupe extrémiste à l'ouest de Mossoul, après avoir repris en janvier la partie orientale de la deuxième ville d'Irak. Les djihadistes sont également en grande difficulté près de Raqqa, leur fief en Syrie.

Ces deux dernières années, l'EI a accumulé les revers en Irak et en Syrie, perdant une large partie des territoires qu'il avait conquis en 2014 et sur lesquels il avait proclamé un "califat".

ATS

 Toute l'actu en bref