Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Selon les services d'urgence, pas moins de 268 foyers ont démarré samedi, le nombre le plus élevé en une seule journée cette année. Quelque 6500 pompiers ont été mobilisés pour tenter de les contrôler.

KEYSTONE/EPA LUSA/PAULO NOVAIS

(sda-ats)

Le Portugal a sollicité l'aide de ses partenaires européens alors que des milliers de pompiers sont mobilisés pour lutter contre les feux de forêt qui risquent de s'aggraver dans les prochains jours.

La ministre portugaise de l'Intérieur, Constança Urbana de Sousa, a annoncé dimanche avoir demandé "par prudence" l'aide de l'Europe, samedi soir, en raison des prévisions météorologiques défavorables - vent fort et températures élevées - pour les prochains jours.

Selon les services d'urgence, pas moins de 268 foyers ont démarré samedi, le nombre le plus élevé en une seule journée cette année. Quelque 6500 pompiers ont été mobilisés pour tenter de les contrôler.

L'état d'urgence a été décrété dans la région de Coïmbra, dans le centre du pays, alors que le vent devrait s'intensifier dès la fin de la journée de dimanche.

Plus de 140'000 hectares de forêt ont déjà brûlé cet été au Portugal, plus de trois fois la moyenne annuelle des dix années écoulées, selon les données de l'Union européenne. Le temps exceptionnellement chaud et sec a déjà provoqué fin juin l'incendie le plus grave de l'histoire du pays, qui a entraîné la mort de 64 personnes.

ATS