Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Portugal malmené par les Pays-Bas à Genève

Champion d'Europe en titre, le Portugal a subi un camouflet lundi à Genève en match de préparation à la Coupe du monde.

Les hommes du sélectionneur Fernando Santos ont été dominés 3-0 par les Pays-Bas. Le score était acquis à la mi-temps. Les Lusitaniens n'ont certes pas aligné un onze idéal. Mais ils ont reçu une leçon de réalisme de la part d'une équipe néerlandaise en pleine reconstruction après les deux échecs subis consécutivement dans des éliminatoires (Euro 2016, Mondial 2018), et désormais placée sous la férule de Ronald Koeman. Cristiano Ronaldo (qui est sorti à la 58e minute) et ses partenaires ont manqué d'inspiration en attaque, témoignant en outre de largesses défensives inquiétantes.

Cette rencontre a, il est vrai, démarré de manière idéale pour des "Oranje" qui ont pu ouvrir la marque dès la 12e minute grâce au Lyonnais Memphis Depay. Les Pays-Bas ont doublé la mise 20' plus tard sur une tête à bout portant de Ryan Babel, juste après que CR7 avait réclamé un penalty pour une faute inexistante. La coupe était pleine lorsque Virgil van Dijk, le défenseur le plus cher du monde, trompait Anthony Lopes dans les arrêts de jeu de la première mi-temps.

Le Portugal avait déjà frisé le code vendredi à Zurich face à l'Egypte (succès 2-1), renversant la vapeur au bout du temps additionnel après un doublé de Cristiano Ronaldo. Trois jours plus tard, la Seleção n'est même pas parvenue à sauver l'honneur, alors qu'elle était en quête d'un historique 1000e but. Elle a affiché de meilleures intentions en deuxième mi-temps, mais a vu ses minces espoirs s'envoler lorsque João Cancelo était expulsé peu après l'heure de jeu. Les Néerlandais se sont quant à eux contentés de gérer après le thé.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.