Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président des Etats-Unis Barack Obama a défendu avec fermeté lundi son bilan de politique étrangère. Il a implicitement critiqué les prises de position de son adversaire républicain Mitt Romney, qui entame cette semaine une tournée en Europe et au Moyen-Orient.

"Il y a quatre ans, j'ai fait une promesse. J'ai promis de m'en prendre à nos ennemis et de renouveler notre capacité à diriger dans le monde. Et en tant que président, c'est ce que j'ai fait", a affirmé M. Obama devant le congrès annuel de l'organisation d'anciens combattants VFW à Reno, dans le Nevada (ouest).

"Au moment où nous considérons les difficultés à venir de notre pays et l'esprit de décision qui sera nécessaire, vous n'avez pas que mes paroles, vous avez ce que j'ai réalisé. Vous avez mon bilan. Vous avez les promesses que j'ai faites et celles que j'ai tenues", a affirmé M. Obama, d'un ton particulièrement conquérant.

Il a ainsi parlé du retrait des troupes américaines d'Irak, dont les dernières ont quitté le pays en décembre 2011 comme il s'y était engagé.

Feuille de route

Sans mentionner le nom de M. Romney, qui s'était opposé à ce calendrier, il a évoqué "ceux qui ont dit que faire revenir nos soldats serait une erreur. Ils auraient maintenu des dizaines de milliers de membres de nos forces en Irak, indéfiniment et sans feuille de route".

"Mais quand vous êtes commandant en chef (de l'armée) vous devez une feuille de route aux soldats. Vous la devez au pays. Et cela veut dire savoir quand non seulement commencer des guerres, mais aussi les finir", a-t-il affirmé.

"Terminer le travail"

"J'ai promis de terminer le travail en Afghanistan. Après des années de dérive, il nous fallait briser l'élan des talibans et renforcer les capacités des Afghans", a noté le président. "Encore une fois, certains ont plaidé contre une feuille de route pour mettre fin à cette guerre", un autre reproche opposé par M. Romney à l'administration démocrate sortante.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS