Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Donald Trump est accusé d'avoir des pulsions erratiques.

KEYSTONE/AP/EVAN VUCCI

(sda-ats)

Le secrétaire général de la Maison-Blanche John Kelly a plusieurs fois qualifié le président américain Donald Trump d'"idiot" devant des membres de l'administration présidentielle, rapporte lundi la chaîne de TV NBC. Il pourrait quitter son poste d'ici juillet.

NBC, citant plusieurs employés non identifiés de la Maison-Blanche, affirme que M. Kelly avait utilisé ce terme à plusieurs reprises pour parler du président républicain, estimant être le seul rempart contre une catastrophe provoqué par les "pulsions erratiques d'un président qui a une approche discutable des problèmes politiques et des fonctions d'un gouvernement".

M. Kelly a démenti ces affirmations. "Je passe davantage de temps que quiconque en compagnie du président et nous avons une relation incroyablement franche et solide", a indiqué l'ancien général quatre étoiles. "Il sait toujours quelle est ma position et lui et moi savons que cette histoire est une connerie totale", a-t-il ajouté, utilisant les lettres politiquement correctes "BS" au lieu du mot grossier "bullshit".

"Détourner l'attention"

"C'est une autre tentative ridicule de salir ceux qui sont proches du président Trump et de détourner l'attention des nombreux succès de l'administration", a-t-il continué. "Je suis engagé envers le président, son programme et notre pays".

NBC avait déjà rapporté en octobre que le secrétaire d'Etat de l'époque Rex Tillerson, limogé à la mi-mars par Donald Trump après des mois de spéculations sur son départ, avait qualifié dans le courant de l'été le président de "débile".

John Kelly, auquel M. Trump avait confié le département à la sécurité intérieure en janvier 2017, a été appelé à la Maison-Blanche le 28 juillet 2017 après le limogeage de Reince Priebus. Son arrivée avait été vue comme une volonté de reprise en main de l'administration présidentielle, menacée et tiraillée par les divisions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS