Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Une page se tourne chez Julius Baer. Après neuf années passées à la tête du conseil d'administration, Raymond Baer passe la main. Le groupe bancaire zurichois a choisi Daniel Sauter, administrateur depuis 2007, pour le remplacer.

Pour assurer la continuité du groupe, le conseil d'administration a décidé de nommer Raymond Baer président honoraire, a indiqué la banque lundi dans un communiqué. Il présidera notamment le comité spécial qui supervise la collaboration avec les autorités américaines. La banque Julius Baer est avec 10 autre banques helvétiques dans le collimateur du fisc américain.

Daniel Sauter, 55 ans, sera présenté au poste de directeur non-exécutif lors de l'assemblée générale des actionnaires le 11 avril. Il a été patron du spécialiste des matières premières zougois Xstrata de 1995 à 2001 et chef des finances de Glencore de 1989 à 1998. Depuis 2001, il siège dans plusieurs conseils d'administration de sociétés cotées et non cotées.

Fin du groupe familial

Avec le départ de Raymond Baer, la banque, qui était à l'origine une entreprise familiale, change de visage. Âgé de 53 ans, héritier des banquiers à l'origine du groupe, il était le dernier représentant de la famille à une fonction dirigeante.

"La métamorphose de l'entreprise familiale en une société cotée est finalisée dans tous ses aspects", déclare M. Baer dans le communiqué. "Le temps est venu pour moi d'ouvrir un nouveau chapitre de ma vie".

Raymond Baer est entré chez Julius Baer il y a 25 ans après des études dans le secteur des finances. En 2005, il a piloté l'introduction de l'action unique, qui a fait perdre à la famille Baer la majorité de ses droits de vote dans le capital de la banque.

ATS