Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président de la SSO pousse le conseiller fédéral Guy Parmelin à faire avancer le projet de défense sol-air.

KEYSTONE/ANTHONY ANEX

(sda-ats)

Le conseiller fédéral "Guy Parmelin pourrait montrer encore plus d'enthousiasme pour l'armée, pour faire avancer les projets". C'est le voeu que formule le président de la Société suisse des officiers (SSO) Stefan Holenstein dans une interview au Matin Dimanche.

M. Holenstein estime que l'on a "peut-être un peu trop" tiré le frein à main et multiplié les rapports. Et de préciser: "nous ne sommes franchement pas contents de la suspension du projet de défense sol-air Bodluv". Il trouve qu'il n'y a pas eu de réponse claire sur les raisons de la suspension, alors que la procédure a été respectée. Pour lui, il faut maintenant aller de l'avant avec ce projet.

Le conseiller fédéral Guy Parmelin avait gelé le projet qui vise à remplacer les équipements vieillissants de l'armée en mars 2016. Il voulait disposer d'une vue d'ensemble de la défense aérienne, notamment l'évaluation d'un nouvel avion de combat. Un rapport global devait être livré en mai.

Un autre souci revient dans la bouche de Stefan Holenstein: le manque de bras en raison de la facilité pour les jeunes de choisir entre armée et service civil. Le président de la SSO souhaite que l'on restreigne l'accès au service civil. Des mesures pour rendre plus difficile le passage de l'un à l'autre sont en discussion, qui pourraient être prises cette année déjà, explique M. Holenstein.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS