Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le président du PDC Pfister ne vise pas le siège de Leuthard

Gerhard Pfister dit ne pas viser le siège de Doris Leuthard (archives).

KEYSTONE/PETER SCHNEIDER

(sda-ats)

Le président du PDC Gerhard Pfister ne vise pas, pour le moment, le Conseil fédéral, déclare-t-il samedi dans la presse. Le conseiller national zougois de 55 ans est présenté comme un possible successeur à la conseillère fédérale Doris Leuthard.

"Non, je ne serai pas disponible en tant que candidat" à un siège au gouvernement fédéral, répond-il dans un entretien diffusé samedi par la Neue Zuercher Zeitung. Il explique que ce n'est pas une bonne stratégie pour un parti de changer de président juste avant des élections.

"Je connais mes limites", ajoute-t-il. Sa tâche, poursuit-il, est de mener le PDC aux élections législatives fédérales d'octobre 2019. "On m'a donné des ambitions que je n'ai pas".

M. Pfister n'a cependant pas voulu commenter une éventuelle candidature après les élections de 2019. Ce qui est important, ce sont les prochaines élections, selon lui. "Tout ce pourrait être ou ne pas être n'entre pas dans le débat".

Deux places seront à repourvoir au Conseil fédéral en automne 2019 au plus tard. La ministre des transports, la PDC Doris Leuthard, et le ministre de l'économie, le PLR Johann Schneider-Ammann, ont tous deux fait savoir que l'actuelle législature serait leur dernière.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.