Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président du PDC Christophe Darbellay quittera le Conseil national en octobre après trois législatures. Mais pour lui la route pour Berne pourrait passer par un autre chemin: le Conseil fédéral.

Le Valaisan veut se laisser "toutes les portes vers Berne ouvertes" et considère que la question d'une candidature pour le Conseil fédéral est "une question de timing", a-t-il répondu dans une interview parue samedi dans la Neue Zürcher Zeitung. Pour le moment, sa priorité est les élections au Conseil d'Etat valaisan en 2017.

Concernant la réélection des conseillers fédéraux, et notamment d'Eveline Widmer-Schlumpf, Christophe Darbellay estime que "les conseillers fédéraux qui travaillent bien devraient être réélus". Selon lui, cet avis est largement partagé au sein de son parti.

ATS