Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - "Le risque est sérieux si nous perdons les élections fédérales" de 2011 que le PS doive craindre pour ses deux sièges au Conseil fédéral, admet Christian Levrat. Après la rocade des départements, le PS est dans une "position difficile", précise-t-il dans "La Liberté".
Le Fribourgeois nuance cependant ses propos en rappelant la victoire socialiste lors de la votation sur le 2e pilier et son "excellent score sur l'assurance chômage la semaine dernière". Selon le conseiller national, "les sondages qui se succèdent" montrent même "que de tous les partis gouvernementaux, le PS devrait être le seul à progresser en 2011".
Le président du PS étant mis personnellement en cause, notamment après que son homologue du PLR Fulvio Pelli l'a menacé d'une plainte pour calomnie, M. Levrat tient à dédramatiser. "Il s'agit en fait surtout de nous empêcher de traiter la question politique de notre marginalisation et de réduire tout ça à un conflit de personnes".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS