Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Gaël bourgeois juge qu'il n'a plus la confiance des partenaires socialistes du Haut-Valais (archives).

KEYSTONE/SP KANTON WALLIS/STR

(sda-ats)

La candidature d'Esther Waeber-Kalbermatten pour un nouveau mandat au gouvernement valaisan, au détriment de Stéphane Rossini, laisse des traces au Parti socialiste. Président du PS Valais romand, Gaël Bourgeois annonce vendredi sa démission à l'automne prochain.

M. Bourgeois mènera encore la campagne des élections communales de l'automne. Mais pour la campagne des élections au gouvernement en 2017, une bonne collaboration au sein du PS valaisan est nécessaire, écrit le PS Valais romand dans un communiqué.

"Au vu de la forme choisie par notre candidate lors de son annonce de mise à disposition et des difficultés de discussions avec nos camarades du Haut-Valais, il apparaît comme évident que je ne possède pas la confiance nécessaire de nos partenaires pour mener à bien cette campagne absolument essentielle pour l'avenir du Parti socialiste", a ainsi précisé le président sortant cité dans le communiqué.

Gaël Bourgeois regrette néanmoins cette situation et "part le coeur lourd". Mais ses valeurs socialistes restent intactes et il en appelle au rassemblement du PSVR derrière la candidature au Conseil d'Etat qui sera officialisée le 24 septembre prochain.

Gaël Bourgeois en appelle encore à une fusion du PS Valais romand et du SPO (PS du Haut-Valais) en un parti cantonal unique au niveau structurel, afin que de telles situations ne se reproduisent pas à l'avenir. Le ou la futur président du PS Valais romand sera élu lors d'un Congrès extraordinaire le 18 novembre prochain.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS