Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le président Hu Jintao découvre Nice et parle G20 avec Sarkozy

Paris - Le président français Nicolas Sarkozy et son homologue chinois Hu Jintao, en visite d'Etat en France jusqu'à samedi, se sont retrouvés vendredi à Nice pour de nouveaux entretiens consacrés cette fois au G20. Leur première journée bilatérale avait été ponctuée par la signature de juteux contrats.
M. Sarkozy est arrivé peu avant 17h00 à la Villa Massena, une demeure privée transformée en musée sur la Promenade des Anglais. Il a rejoint M. Hu, arrivé quelques heures plus tôt à Nice, ville qu'il a souhaité découvrir.
Ce détour par la Côte d'Azur doit permettre aux deux dirigeants d'approfondir "en petit comité" les questions internationales et la présidence française du G20, qui débute le 12 novembre, au soir du sommet de Séoul.
Persuadé, comme il l'a répété jeudi soir lors du dîner offert à l'Elysée, que "le monde a besoin de la Chine", Nicolas Sarkozy est déterminé à arracher le soutien de Pékin à l'ambitieux agenda de "sa" présidence. Et ce notamment sur l'épineuse question de la réforme du système monétaire international.
Soutien de principeLe numéro un chinois a fait un premier geste en direction de son hôte en l'assurant de son soutien de principe. "La Chine soutient la France dans ses efforts pour assurer le succès du sommet du G20 de l'année prochaine", a assuré M. Hu à l'occasion de la seule prise de parole publique de sa visite.
Mais ce soutien de principe masque mal le fossé qui reste à combler pour rallier à une réforme du système monétaire un pays qui résiste à l'idée d'une réévaluation de sa monnaie, le yuan, réclamée par ses partenaires. La deuxième journée de la visite de M. Hu a débuté par la signature d'une nouvelle vague de contrats commerciaux, au siège du Medef, l'organisation patronale.
La plupart d'entre eux a été dévoilée jeudi, lors de la signature à l'Elysée des méga-commandes enregistrées par Airbus, Areva ou Total. Le montant de ces contrats a été évalué à 20 milliards de dollars par les Chinois, en-deçà des espérances des entreprises tricolores.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.