Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le chef de l'Etat libanais Michel Aoun a durci le ton en accusant l'Arabie saoudite de garder comme "détenu" le Premier ministre Saad Hariri (archives).

KEYSTONE/EPA REUTERS POOL/STEPHANE MAHE / POOL

(sda-ats)

Le chef de l'Etat libanais Michel Aoun a durci le ton mercredi en accusant l'Arabie saoudite de garder comme "détenu" le Premier ministre Saad Hariri. Celui-ci avait annoncé sa démission le 4 novembre de Ryad.

"Rien ne justifie que M. Hariri ne revienne pas après 12 jours. Nous le considérons donc comme en captivité et détenu, ce qui est contraire à la convention de Vienne" régissant les rapports diplomatiques entre pays, est-il écrit dans un tweet rapportant les propos du président Aoun.

M. Hariri a créé le choc le 4 novembre en annonçant sa démission soudaine depuis la capitale saoudienne, dénonçant la "mainmise" sur son pays de l'Iran et de son allié libanais le mouvement Hezbollah.

Depuis, sa liberté de mouvement fait l'objet d'intenses spéculations. Il avait affirmé dans une interview dimanche qu'il était "libre" de ses mouvements.

Confirmation de retour

Le Premier ministre libanais Saad Hariri a pour sa part réaffirmé mercredi son intention de rentrer au Liban.

"Je veux répéter et confirmer que je vais parfaitement bien et que je retournerai, si Dieu le veut, à mon cher Liban comme je vous l'ai promis; vous verrez", écrit Saad Hariri sur Twitter.

Le ministre français des Affaires étrangères, Jean-Yves Le Drian, s'entretiendra jeudi à Ryad avec le Premier ministre démissionnaire. Le chef de la diplomatie française est attendu mercredi soir en Arabie saoudite où il s'entretiendra de la situation libanaise avec le prince héritier Mohamed ben Salman, a-t-on précisé de même source.

L'heure de l'entrevue avec Saad Hariri n'a pas encore été déterminée, a-t-on déclaré.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS