Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La visite du président polonais Bronislaw Komorowski s'est déroulée jeudi sous les meilleurs auspices à Berne. Souvenirs, évocations culturelles et constats économiques ont confirmé la force d'un lien pluriséculaire. Même la clause de sauvegarde, seul potentiel bémol, semble relativisée.

Accueillis par la présidente du Gouvernement Eveline Widmer-Schlumpf et son époux Christoph Widmer, ainsi que différentes personnalités suisses et polonaises, le président Bronislaw Komorowski et son épouse Anna Komorowska ont dans un premier temps pris part à l'inauguration conjointe du Forum d'investissements polonais à l'aéroport de Zurich-Kloten.

Exportations

Le volume des échanges entre la Suisse et la Pologne ayant ces dernières années considérablement augmenté, les discussions relatives à l'économie ont naturellement pris une part prioritaire dans cette visite d'Etat.

Quelques chiffres, rappelés lors d'une conférence de presse par Eveline Widmer-Schlumpf, mettent cette collaboration en lumière: "En 2011, les exportations suisses à destination de la Pologne ont atteint deux milliards de francs, les importations de produits polonais se sont élevées à 1,4 milliard et les entreprises suisses emploient quelque 35'000 personnes en Pologne."

Soutien mutuel

Ainsi que révélé par la présidente de la Confédération Eveline Widmer-Schlumpf, la clause de sauvegarde a figuré au rang des thèmes abordés dans le cadre des discussions bilatérales menées en cours d'après-midi.

Seul point noir des relations polono-suisses depuis le printemps dernier, cette clause visant le rétablissement des contingents à l'immigration pour huit pays européens, dont la Pologne n'avait alors guère été appréciée par Varsovie.

Face aux médias cependant, le président Bronislaw Komorowski a semblé relativiser l'importance et les conséquences de cette décision helvétique

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS