Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président serbe Boris Tadic a répété samedi à la presse qu'il ne reconnaîtrait jamais le Kosovo indépendant. Il s'exprimait après avoir assisté à une messe à l'occasion de la Noël orthodoxe au monastère de Visoki Decani, dans l'ouest de l'ancienne province serbe.

A la question de savoir quand il reconnaîtra le Kosovo, M. Tadic a répondu: "Vous savez qu'elle est ma réponse. Jamais. C'est une réponse très brève et très claire".

Le président serbe a, tout comme à son arrivée, vendredi soir au monastère orthodoxe de Visoki Decani, érigé au 14e siècle, de nouveau tenu à adresser un message de paix à l'occasion de Noël. "Un message de paix est le seul possible pour Noël et c'est pour cela que je l'adresse à tous au Kosovo, aux Serbes, aux Albanais et aux représentants de la communauté internationale".

Dispositif de sécurité

Le séjour du président serbe au Kosovo est entouré par un important dispositif de sécurité composé de forces policières kosovares albanaises ainsi que de la Force de l'Otan (Kfor).

Vendredi, à Decani, à proximité du monastère, environ 200 manifestants albanais ont protesté contre la venue du président serbe. Selon les médias locaux, des manifestants ont jeté des pierres sur le véhicule du président serbe. Mais la police locale n'a pas confirmé cet incident.

"Je ne réagirai pas au comportement agressif. Aujourd'hui c'est Noël, le seul message que je puisse envoyer est un message de paix même à ceux qui peuvent se comporter de manière agressive", a dit M. Tadic.

Grenades lacrymogènes

La police locale a dû lancer, vendredi, des grenades lacrymogènes pour disperser les protestataires qui bloquaient la route menant vers le monastère avec une banderole clamant: "La Serbie ne passera pas".

La Serbie et les Serbes du Kosovo ne reconnaissent pas l'indépendance du Kosovo proclamée en 2008. Ils considèrent ce territoire comme une province méridionale serbe, berceau de leur culture et de leur religion.

ATS