Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président sud-coréen Moon Jae-in a dès son arrivée à la présidence montré son ambition de relancer la "Sunshine policy" (ouverture en direction du Nord) de son mentor l'ex-président Kim Dae-jung.

Keystone/AP/JAE C. HONG

(sda-ats)

Le chef de l'Etat sud-coréen Moon Jae-in recevra samedi à la Maison bleue, le siège de la présidence à Séoul, la soeur du numéro un nord-coréen Kim Jong-un, a indiqué jeudi la présidence. Il accueillera avec elle des membres de la délégation olympique nord-coréenne.

Ce sera la toute première fois qu'un membre de la famille Kim, au pouvoir en Corée du Nord depuis Kim Il-sung, sera reçu à la Maison bleue.

Les Jeux olympiques d'hiver s'ouvrent vendredi dans la station de ski sud-coréenne de PyeongChang, où les épreuves se dérouleront jusqu'au 25 février. Une délégation de responsables nord-coréens, dont la soeur cadette de Kim Jong-un et le chef d'Etat en titre, Kim Yong Nam, sont attendus en Corée du Sud pour la cérémonie d'ouverture des Jeux.

La soeur cadette de Kim, âgée de 28 ans, est attendue vendredi à 13h30 (05h30 suisses) à l'aéroport international d'Incheon, près de Séoul, qu'elle ralliera en jet privé.

Moon Jae-in, qui à son arrivée à la présidence avait affiché l'ambition de relancer la "Sunshine policy" (ouverture en direction du Nord) de son mentor l'ex-président Kim Dae-jung, donnera également samedi un déjeuner en l'honneur de la délégation nord-coréenne aux JO, a déclaré le porte-parole de la présidence, Kim Eui-kyeom, lors d'un point de presse.

D'autres dossiers sur la table

Par ailleurs, le ministère sud-coréen de l'Unification s'est déclaré jeudi ouvert à des discussions sur une reprise de visites touristiques au mont Kumgang, en Corée du Nord, dès que la sécurité des touristes sera garantie et que certaines conditions, eu égard au programme nucléaire nord-coréen, seront réunies.

"Pour nous, les visites au Mont Kumgang sont un projet qui rêvet une importance pour les relations intercoréennes", a dit le ministère dans un communiqué. Les visites de touristes sud-coréens dans ce secteur ont été interrompues en 2008 lorsqu'une touriste du Sud avait été tuée par balle par un garde nord-coréen.

Le ministère a ajouté que le moment n'était pas encore venu de discuter d'une réouverture de la zone industrielle de Kaesong, complexe de coentreprises intercoréennes situé en Corée du Nord et fermé par le Sud en 2016 pour protester contre les programmes militaires balistique et nucléaire du Nord. La réouverture de Kaesong sera envisagée "lorsque la question du nucléaire nord-coréen sera d'une certaine façon entrée dans une phase de résolution".

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS