Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La Havane - Le président syrien Bachar al-Assad a évoqué les "tensions" au Moyen-Orient avec son homologue cubain Raul Castro. Sa visite à la Havane était la deuxième étape d'une tournée visant à renforcer ses liens avec des pays de la gauche latino-américaine.
Arrivé en provenance du Venezuela, premier allié de Cuba, M. Assad a été reçu au Palais de la Révolution par le général Raul Castro, 79 ans. Une rencontre avec l'ancien président Fidel Castro, 83 ans, dans sa retraite de La Havane n'était pas exclue.
Le père de la Révolution cubaine, qui n'a plus fait d'apparition publique depuis qu'il a cédé le pouvoir à son frère en 2006 pour des raisons de santé, suit de près les événements dans le monde, notamment le bras de fer entre l'Iran et le Conseil de sécurité de l'ONU. Il publie régulièrement des billets dans la presse locale et sur internet.
Cuba et la Syrie figurent, avec l'Iran et le Soudan, sur une "liste noire" de pays "soutenant le terrorisme" selon le département d'Etat américain. Ce que les pays visés contestent. Sous embargo américain depuis 48 ans, Cuba est un allié traditionnel des pays arabes.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS