Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a offert mercredi sa "démission au président de la République" Andrej Kisk.

KEYSTONE/AP TASR Slovakia/MARTIN BAUMANN

(sda-ats)

Le Premier ministre slovaque, Robert Fico, a présenté jeudi sa démission au président Andrej Kiska. Ce dernier a chargé Peter Pellegrini de former un nouveau gouvernement.

Vice-Premier ministre de Robert Fico et comme lui membre du Smer, Peter Pellegrini avait annoncé plus tôt avoir rencontré le président pour l'informer de sa candidature. La Slovaquie est confrontée à une grave crise politique déclenchée par la mort fin février du journaliste d'investigation Jan Kuciak, qui enquêtait sur des affaires de fraude impliquant des hommes d'affaires liés au monde politique.

Après sa démission, Robert Fico a déclaré à la presse qu'il ne quitterait pas le monde politique et qu'il demeurerait un dirigeant actif du Smer, la formation dont il est issu. "J'ai dit au président: soyez rassuré, je ne quitte pas la politique, je veux être un dirigeant politique actif", a-t-il déclaré lors d'une conférence de presse.

"Mon rôle sera de fournir un soutien et une impulsion au nouveau Premier ministre pour les priorités du Smer: une orientation pro-européenne et pro-Otan", a-t-il ajouté. Deux membres du gouvernement Fico et de son parti ont déjà démissionné: d'abord le ministre de la Culture Marek Madaric, puis, lundi, le ministre de l'Intérieur Robert Kalinak.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS