Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le président russe Vladimir Poutine a décoré lundi pour "services rendus à la nation" Andreï Lougovoï. Il s'agit du principal suspect dans l'empoisonnement au polonium en 2006 à Londres de l'ex-agent russe Alexandre Litvinenko.

Andreï Lougovoï, ancien agent secret devenu député d'un parti nationaliste, figure sur une liste de personnalités décorées par Vladimir Poutine. Il est toujours recherché par la Grande-Bretagne pour son implication dans l'assassinat d'Alexandre Litvinenko, décédé le 23 novembre 2006 à l'University College Hospital de la capitale britannique après trois semaines d'agonie.

M. Litvinenko avait rencontré le 1er novembre 2006 au Millennium Hotel de Mayfair (ouest de Londres) deux ex-collègues russes, Andreï Lougovoï et l'homme d'affaires Dmitri Kovtoun, avec lesquels il avait pris un thé.

Il s'était senti mal le soir même et avait succombé trois semaines plus tard à un empoisonnement au polonium-210, substance radioactive extrêmement toxique et quasiment indétectable, devenant la première victime connue d'un "assassinat radioactif".

Acte commandité

Dans une lettre rédigée sur son lit de mort, Alexandre Litvinenko avait accusé le président Vladimir Poutine d'avoir commandité son meurtre, ce que Moscou a toujours nié.

Andreï Lougovoï a été décoré pour sa "contribution au développement du système parlementaire russe et son rôle actif dans la vie législative", selon le communiqué publié par le Kremlin.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS