Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le prix de café a augmenté durant l'année écoulée de 4 centimes en Suisse alémanique. Pour y déguster un petit noir, il faut actuellement débourser en moyenne 4,08 francs. En Suisse romande, les prix sont meilleur marché et inchangés depuis quelques années.

En 2012, la plupart des cafés, bars et tea-rooms d'outre-Sarine ont renoncé à augmenter leurs tarifs. Le café est ainsi resté au même prix que l'année passée dans 79% des établissements publics, ont relevé lundi les responsables de Cafetier Suisse, l'association faîtière de la branche en Suisse alémanique.

En 2011, plus de la moitié des entreprises de restauration de Suisse alémanique avaient adapté leurs tarifs à la hausse. Cafetier Suisse a comparé l'offre de pas moins de 350 restaurants.

Pas de recommandation

La plupart des tenanciers ont renoncé cette année à augmenter le prix du café du fait d'un environnement économique difficile. La branche souffre notamment de la baisse du nombre de touristes en raison de la crise en Europe et de la vigueur du franc. De plus, avec un établissement public pour 291 habitants, la concurrence est très forte.

En Suisse romande, aucune recommandation de prix n'est donnée. Chaque entrepreneur est libre de fixer ses tarifs en fonction du confort, de la situation et de la catégorie de l'établissement.

Pour déguster un café, il faut débourser entre 3,60 et 4,40 francs en Suisse romande, a déclaré Frédéric Haenni, président de GastroVaud. Cette fourchette de prix indicative n'a pas changé depuis plusieurs années.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS