Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Silvia Arber, professeur de neurobiologie, a été honorée de nombreux prix, notamment le prix Otto Naegeli décerné en 2014 (Archives).

KEYSTONE/GEORGIOS KEFALAS

(sda-ats)

Le Prix Louis-Jeantet de médecine 2017 est décerné à la Suissesse Silvia Arber, professeur de neurobiologie au Biozentrum de Bâle, et à l'immunologiste portugais Caetano Reis e Sousa. Les lauréats recevront chacun 700'000 francs, dont 625'000 pour leurs recherches.

Silvia Arber, née à Genève en 1968, est directrice de recherche au Friedrich Miescher Institute (FMI) à Bâle. Lauréate de nombreux prix, elle et son équipe sont récompensées pour leurs travaux sur la compréhension du contrôle du mouvement, a indiqué mardi la Fondation Louis-Jeantet dans un communiqué.

Il est connu que les maladies neurologiques provoquent des troubles du mouvement et que les lésions de la moëlle épinière conduisent à l'immobilité. Les recherches de la Genevoise s'appliquent précisément à décortiquer les circuits neuronaux, à comprendre leur organisation et à identifier les fonctions comportementales distinctes qui leur sont propres.

Détecteurs de pathogènes

Le biologiste Caetano Reis e Sousa dirige quant à lui un groupe de recherche au sein du Francis Crick Institute à Londres à côté de son enseignement à l'Imperial College et de sa chaire d'honneur à l'University College et au King's College.

Ses recherches portent sur les mécanismes qui permettent au système immunitaire de repérer l'invasion d'agents pathogènes et les lésions de tissus. Il a découvert que les cellules dendritiques, cellules dites "présentatrices d'antigènes", jouent un rôle majeur.

Elles sont capables de détecter non seulement des agents pathogènes, mais aussi des cellules infectées mourantes et des cellules cancéreuses. Ce travail a d'importantes implications dans le développement de nouveaux vaccins et dans l'élaboration de traitements anticancéreux utilisant l'immunothérapie.

Quinze lauréats en Suisse

La remise des prix aura lieu le 26 avril à Genève. Depuis son établissement en 1986, le Prix Louis-Jeantet a été attribué à 86 chercheurs, dont 15 en Suisse. Parmi eux, dix ont été distingués par la suite par le prix Nobel de médecine ou de chimie.

La Fondation Louis-Jeantet, créée en 1982, est l'oeuvre posthume de Louis Jeantet, homme d'affaires français qui avait percé dans l'industrie automobile. Elle a pour vocation de faire avancer la médecine et distribue chaque année quelque 4,2 millions de francs à l'encouragement de la recherche biomédicale.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS