Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le Prix suisse du livre va à la Zurichoise Melinda Nadj Abonji

Bâle - L'auteure zurichoise d'origine hongroise Melinda Nadj Abonji est la lauréate du Prix suisse du livre 2010 pour son roman "Tauben fliegen auf", récompense décernée dimanche dans le cadre du salon du livre de Bâle. La quadragénaire a déjà gagné en octobre le prix du livre allemand.
Le Prix suisse du livre, réservé aux auteurs germanophones et décerné pour la troisième fois, est doté de 50'000 francs. Cinq oeuvres étaient cette année en compétition.
Melinda Nadj Abonji est née en 1968 en Serbie, fille de Hongrois de Serbie. A l'âge de cinq ans, elle a déménagé en Suisse, où elle a étudié l'allemand et l'histoire. Aujourd'hui, elle travaille comme écrivain et musicienne. Elle enseigne aussi à la Haute école pédagogique de Zurich.
Dans son roman en partie autobiographique "Tauben fliegen auf" ("Les colombes s'envolent"), pas traduit en français, elle raconte l'histoire d'une famille immigrée de Yougoslavie dans les années 70. Il s'agit de son deuxième roman.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.