Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

La liberté d'expression mise à mal en Turquie après l'arrestation du réalisateur d'un film sur M. Erdogan (archives)

KEYSTONE/AP/BURHAN OZBILICI

(sda-ats)

Le producteur d'un film biographique sur le président turc Recep Tayyip Erdogan, sorti en mars, a été arrêté jeudi à Istanbul. Il est soupçonné d'appartenir à la confrérie guléniste accusée d'avoir fomenté le putsch de juillet 2016 en Turquie, selon les médias turcs.

Le producteur Ali Avci a aussi réalisé récemment un film sur le putsch dont la bande-annonce a fait polémique sur les réseaux sociaux. Intitulé "Uyanis" ("le réveil" en turc), ce film contient des scènes montrant les putschistes tuant la famille du président Erdogan, que l'on voit à la fin de l'extrait un pistolet sur la tempe.

M. Avci a été interpellé chez lui, où il se trouvait avec un autre homme, lui-même recherché pour appartenance au réseau guléniste, a rapporté l'agence de presse progouvernementale Anadolu. Les deux hommes ont été conduits au commissariat.

M. Avci avait produit le film "Reis", première oeuvre de fiction sur la vie du président Erdogan. Ce film retraçait le parcours du président, de son enfance dans le quartier populaire de Kasimpasa sur les rives de la Corne d'Or à Istanbul, à son mandat de maire de la métropole de 1994 à 1998.

La Turquie commémore ce weekend l'échec du putsch visant à renverser le président turc le 15 juillet 2016, imputé au prédicateur Fethullah Gülen exilé aux Etats-Unis et qui nie toute implication.

ATS