Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le PS pose les jalons de son congrès de décembre

Christian Levrat souhaite proposer une alternative au capitalisme sous la forme d'une "démocratie économique" lors du prochain congrès du PS en décembre (archives).

KEYSTONE/NICK SOLAND

(sda-ats)

Le Parti socialiste entend consacrer son congrès de décembre à ses structures internes et à l'économie. Il a publié vendredi les documents préparatoires destinés à sa base. Pour le président Christian Levrat, il s'agit de proposer une "alternative au capitalisme".

Pour le conseiller aux Etats (PS/FR), "il y a péril en la demeure", écrit-il en préambule à un papier de position pour l'avènement d'une "démocratie économique". "Quiconque jette un regard sur le monde en 2016 doit bien reconnaître que le capitalisme crée plus de problèmes qu'il n'est en mesure de résoudre".

Ce papier décrit vingt mesures qui vont de la représentation et la co-décision des travailleurs au sein des entreprises au rôle de la Banque nationale suisse en passant par le renforcement des droits des consommateurs. Il passe également en revue les défis des caisses de pension, l'utilisation des sols, des pistes pour une économie durable.

Le concept de "démocratie économique" sera un pilier essentiel du programme économique du PS dont l'actualisation est prévue pour 2017. Outre cette thématique, le congrès se penchera également sur la réforme de ses structures et de ses finances.

"Futur PS" a pour objectif de renforcer le rôle de parti de membres, de consolider sa capacité à mobiliser et de mettre en place des bases financières solides. En juin, le parti à la rose avait déjà indiqué qu'il ne comptait pas élargir sa base de donateurs aux milieux économiques. Ce refus est ressorti clairement d'une consultation menée auprès des sections cantonales.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.