Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les dirigeants du Paris St-Germain ont été auditionnés jeudi après-midi au siège de l'UEFA qui a ouvert début septembre une "enquête formelle" sur le club dans le cadre du fair-play financier.

L'audition a été qualifiée de "rencontre de routine" par l'UEFA, qui a confirmé une information de L'Equipe.fr. La réunion a eu lieu à Nyon entre des responsables du PSG et "l'instance de contrôle financier des clubs dans le cadre de l'enquête ouverte début septembre", a précisé l'UEFA. Étaient présents Jean-Claude Blanc, le directeur général délégué du PSG, Victoriano Melero, le secrétaire général du club ainsi que Philippe Boindrieux, le directeur général adjoint et Benoît Muller, le directeur financier, a précisé l'UEFA.

L'UEFA avait ouvert début septembre une enquête à l'encontre du PSG qui a recruté cet été le Brésilien Neymar contre 222 millions d'euros et a obtenu le prêt du Monégasque Kylian Mbappé, assorti d'une option d'achat estimée à 180 millions d'euros, bonus compris. "Au cours des prochains mois, la Chambre d'enquête de l'Organisme de contrôle financier des clubs de l'UEFA se réunira régulièrement afin d'évaluer soigneusement toute la documentation relative à cette affaire", avait alors précisé l'UEFA.

Depuis 2010, et sur décision de son président de l'époque Michel Platini, l'UEFA a mis en place un mécanisme appelé fair-play financier (FPF), afin d'empêcher les clubs de football de se financer par la dette, comme ce fut longtemps le cas en Espagne par exemple. Depuis lors, les clubs participant aux compétitions organisées par l'UEFA (Ligue des champions, Europa League) ne peuvent afficher un déficit supérieur à 30 millions d'euros cumulé sur trois exercices. Les sanctions peuvent aller jusqu'à l'exclusion de la Ligue des champions.

Le PSG avait déjà été sanctionné en 2014 à la suite d'un contrat passé avec l'office du tourisme du Qatar, que l'UEFA avait jugé surévalué. Les sanctions (lourde amende, restriction de joueurs inscrits en Ligue des champions, etc...) ont été levées depuis. Une récidive pourrait lui coûter cher.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS