Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le quadruple assassin de Rupperswil sera absent du procès en appel

Par la voix de son avocate, le quadruple assassin de Rupperswil demandera en appel à ne pas être interné (archives).

KEYSTONE/SIBYLLE HEUSSER

(sda-ats)

Le quadruple assassin de Rupperswil (AG) ne comparaîtra pas en personne lors de son procès en appel, le 13 décembre prochain. La Cour suprême argovienne en a dispensé l'accusé de 34 ans à sa demande.

Les audiences se focaliseront sur les questions posées aux experts et les plaidoiries de la défense et du Ministère public, indiquent mercredi les autorités juridiques argoviennes. Elles se dérouleront dans trois semaines à Aarau.

En mars dernier, le prévenu a notamment été reconnu coupable d'assassinats, séquestration, prise d'otages, contrainte sexuelle et actes d'ordre sexuel sur enfant, pornographie, incendie intentionnel. Le Tribunal de district de Lenzburg l'a condamné à la prison à perpétuité, assortie d'un internement simple et d'une thérapie ambulatoire.

L'accusation et la défense ont fait appel de ce jugement. La procureure exige l'internement à vie du prévenu, la suspension de la thérapie ambulatoire durant l'exécution de la peine, ainsi qu'une interdiction à vie d'exercer une activité en contact avec des mineurs. L'avocate de l'accusé, commise d'office, demande que son client ne soit pas interné.

Le matin du 21 décembre 2015 à Rupperswil, le prévenu a commis l'un des crimes les plus graves de l'histoire en Suisse. Armé d'un couteau de cuisine, il a égorgé une mère de famille de 48 ans, ses deux fils de 19 et 13 ans et la petite amie de l'aîné, âgée de 21 ans, au domicile familial. Il a aussi abusé sexuellement du fils cadet. Il a ensuite mis le feu à la maison.

Mots clés

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.