Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Quotidien Jurassien a été confronté à de grosses difficultés financières en raison de la faillite de Publicitas.

Keystone-ATS

(sda-ats)

Le Quotidien Jurassien célèbre samedi ses 25 ans dans un cahier spécial. Le journal avait été contraint de repousser ce supplément en raison de ses difficultés financières.

"La vingt-cinquième année d'existence du Quotidien Jurassien n'aura pas été sa plus joyeuse", souligne son rédacteur en chef Rémy Chételat dans un éditorial.

En avril, le journal perdait son éditeur, Michel Voisard, artisan de la fusion entre Le Démocrate et Le Pays. Quelques semaines plus tard, le QJ se retrouvait dans une situation financière difficile en raison de la faillite de Publicitas.

Une perte de plus d'un million de francs a obligé le journal à prendre des mesures d'économie, parmi lesquelles l'annulation des festivités prévues et à différer la publication du cahier du 25e anniversaire.

Soutien populaire

Fin août, deux fondations ont fait leur entrée dans l'actionnariat de la société éditrice du titre, permettant au QJ de mieux respirer à nouveau. Avec ce changement, la part du capital-actions détenue par des entités jurassiennes est passée de 50 à 75%.

Les deux nouveaux partenaires sont actifs dans le soutien à l'économie régionale. Le capital-actions des Editions D+P SA a été augmenté d'un à deux millions de francs.

Le QJ a également bénéficié d'un soutien populaire pendant cette période délicate. L'appel citoyen lancé par des personnalités jurassiennes en faveur de la pérennité du titre s'est traduit par plusieurs dizaines de nouveaux abonnements.

Electrochoc

"L'électrochoc de notre 25e anniversaire aura eu une vertu inattendue: aider les Jurassiens à comprendre une réalité qui n'a pas toujours été facile à percevoir; le destin du Quotidien Jurassien, confectionné par des Jurassiens pour les Jurassiens, imprimé dans le Jura, est entre les mains des Jurassiens", souligne Rémy Chételat.

Dans son supplément joint à l'édition du jour, le QJ revient sur un quart de siècle d'actualité, sur la confection du journal, mais également sur l'avenir de la presse régionale et les défis du journalisme vus par des spécialistes romands des médias.

La première maquette du QJ, né de la fusion du Démocrate, publié à Delémont, et du Pays, de Porrentruy, est sorti de presse le 1er juin 1993 à 04h00 du matin. L'objectif de cette fusion était de permettre à la région jurassienne de conserver un journal économiquement fort.

Titre qui revendique son indépendance face aux partis politiques, aux mouvements religieux ou aux groupes de pression, Le Quotidien Jurassien a su résister à la concentration des titres, échappant à l'absorption par un grand groupe de presse.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS