Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le réalisateur américain de la vidéo sur le criminel de guerre ougandais Joseph Kony, qui fait sensation sur Internet, a été arrêté et hospitalisé à San Diego. Il a été retrouvé nu dans la rue, certains témoins affirmant même qu'il se masturbait.

Jason Russell, âgé de 33 ans et père de deux enfants, a récemment fait la tournée des médias américains pour défendre son documentaire controversé sur Joseph Kony, le chef de la violente rébellion ougandaise de l'Armée de résistance du seigneur (LRA), réputé responsable de l'enlèvement, de la torture et de l'exploitation de dizaines de milliers d'enfants ougandais.

Selon le responsable de l'ONG Invisible Children, qui a financé le film et organisé la campagne Internet, Jason Russell a été hospitalisé pour "épuisement, déshydratation et malnutrition".

Il "gênait la circulation"

Une porte-parole de la police de San Diego s'est refusée à identifier M. Russell, mais a indiqué que jeudi en fin de matinée, la police de San Diego avait été appelée pour venir contrôler "un individu qui courait dans la rue, gênait la circulation et criait". "Une personne a précisé qu'il était nu et se masturbait, d'autres qu'il perturbait la circulation", a déclaré la porte-parole.

"Des voisins se sont inquiétés et ont appelé la police, qui s'est rendue sur place et est entrée en contact avec l'homme, blanc et âgé de 33 ans", a-t-elle ajouté. "Nous l'avons arrêté et conduit dans un hôpital voisin".

En moins de deux semaines, quelque 80 millions de personnes ont visionné le film de 30 minutes sur YouTube, certains se félicitant de l'initiative d'Invisible Children, d'autres raillant ses simplifications abusives et un combat dépassé. La LRA n'est plus active aujourd'hui et Joseph Kony, en fuite, est recherché par la Cour pénale internationale (CPI).

ATS