Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Téhéran - Le cinéaste iranien Jafar Panahi, qui avait été arrêté le 1er mars, a été libéré sous caution, a déclaré son épouse Tahereh Saeedi. Elle confirmait un communiqué émanant du bureau du procureur de Téhéran.
"Nous l'emmenons chez le docteur", a-t-elle précisé. M. Panahi avait entamé il y a une dizaine de jours une grève de la faim pour protester contre sa détention. Agé de 49 ans, le réalisateur, qui soutient ouvertement l'opposition au président Mahmoud Ahmadinejad, avait été arrêté à son domicile de Téhéran avec seize autres personnes.
Le ministère iranien de la Culture avait affirmé mi-avril que cette arrestation était liée au fait que le metteur en scène "préparait un film contre le régime portant sur les évènements post-électoraux", ce que M. Panahi a démenti.
Cette arrestation a soulevé une vague d'indignation internationale et de nombreux appels ont été lancés pour sa libération, notamment ces derniers jours, à l'occasion du Festival de Cannes où le cinéaste devait siéger parmi les membres du jury.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS