Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Les pays du Proche-Orient et d'Afrique du Nord seront particulièrement affectés par le réchauffement climatique, a averti mercredi la Banque mondiale. En effet, la hausse des températures et la sécheresse accrue auront des répercussions dévastatrices, de l'agriculture au tourisme.

Si la tendance actuelle se poursuit, les températures moyennes dans les pays arabes devraient augmenter de 3°C d'ici 2050. La température nocturne augmentera de 6°C, selon un rapport publié en marge de la conférence de l'ONU sur la lutte contre le changement climatique à Doha.

Les pluies dans la région, qui dispose des plus basses quantités au monde d'eau douce, devraient être de plus en plus aléatoires. Les crues éclair seraient plus fréquentes. L'eau issue des précipitations devrait diminuer de 10% d'ici 2050, alors que la demande en eau devrait croître de 60% sur cette période.

Baisse des revenus

Le changement climatique a déjà affecté ou devrait bientôt affecter la plupart des 340 millions habitants du monde arabe, mais les 100 millions les plus pauvres seront les plus durement touchés. Le réchauffement affectera les moyens de subsistance. Il provoquera une baisse des revenus des ménages d'environ 7% en Syrie et en Tunisie et 24% au Yémen.

Les agriculteurs seront également confrontés à de nouveaux insectes ravageurs et une baisse de la fertilité du sol. La production agricole devrait croître moins rapidement au cours des prochaines décennies, et commencer à baisser vers 2050.

Tourisme touché

Le tourisme devrait également souffrir lorsque les touristes préféreront des climats plus modérés. Ce secteur représente actuellement près de 3% du PIB des pays arabes. Il emploie 6% de la population active.

"Les chutes de neige au Liban (qui abrite des stations de ski), les récifs coralliens de la mer Rouge, et plusieurs monuments historiques dans la région sont menacés par le changement climatique", affirme le rapport.

La hausse des températures devrait également poser des problèmes sanitaires. Des maladies comme le paludisme et la dengue atteindraient de nouvelles régions.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS