Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Genève - Le rédacteur en chef du "Courrier" Fabio Lo Verso pourrait être forcé de quitter son poste. Le comité de l'association qui gère le quotidien lui a demandé de démissionner en raison d'une rupture des relations de confiance. L'assemblée générale se prononcera mercredi.
Il a refusé de quitter son poste à l'amiable, a indiqué Florio Togni, président de la Nouvelle association du Courrier, confirmant une information parue sur le site de la "Tribune de Genève". La décision de résilier son contrat revient donc aux membres de l'assemblée générale, selon M. Togni.
Les relations entre M. Lo Verso et le personnel ainsi qu'avec le comité se sont dégradées. Le rédacteur en chef a refusé l'été dernier de soutenir un projet préparé par la rédaction pour relancer le journal, explique M. Togni. Alors qu'il avait annoncé son intention de présenter son propre concept, le comité n'a toujours rien vu venir. Depuis, les discussions s'enlisent, déplore M. Togni.
Fabio Lo Verso ne parle pas de rupture de confiance mais évoque des divergences sur la gouvernance et les orientations stratégiques du quotidien. Il dénonce la "domination du personnel qui porte atteinte au fonctionnement participatif et démocratique du journal".
Il précise n'avoir pas encore présenté son projet de refonte du journal à cause d'un congé maladie. Mais il estime qu'un rédacteur en chef a le droit de s'opposer à un projet de la rédaction. "Tout a été fait derrière mon dos", déplore-t-il.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS