Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Washington a affirmé mercredi que le régime syrien utilisait des missiles et des bombes incendiaires contre la rébellion. La Coalition de l'opposition à quant à elle reçu le soutien d'un bloc international qui l'a reconnue comme "seul représentant légitime" du peuple syrien.

"Je ne suis pas en mesure de confirmer quels type de missiles, mais (je) dis simplement que nous voyons actuellement que des missiles sont employés", a déclaré la porte-parole du département d'Etat Victoria Nuland. Elle était interrogée sur un récent article du "New York Times" dans lequel des responsables américains anonymes accusaient le régime d'avoir tiré des Scud sur l'opposition.

"Au moment où le régime est de plus en plus désespéré, nous le voyons avoir recours à des armes de plus en plus vicieuses. Et nous avons vu ces derniers jours que des missiles ont été déployés", a insisté Mme Nuland. Elle a cité aussi "l'usage d'une autre arme monstrueuse, une sorte de bombe baril qui est une bombe incendiaire".

Légitimation

De son côté, le porte-parole de la Maison Blanche Jay Carney n'a pas souhaité confirmer les informations parues dans le "New York Times" mentionnant explicitement l'emploi de missiles Scud tirés par Damas contre les rebelles. "L'idée même que le régime syrien puisse lancer des missiles sur son propre peuple, à l'intérieur de ses frontières, est une escalade militaire stupéfiante, désespérée et totalement disproportionnée", a commenté M. Carney.

Citant un responsable américain, le "New York Times" a également rapporté qu'au moins six missiles ont été tirés sur des positions rebelles. Un autre responsable a, lui, affirmé que les tirs s'effectuaient à partir de Damas et qu'ils visaient le nord.

De son côté, la Coalition de l'opposition au régime a été reconnue mercredi à Marrakech, au Maroc, comme "seul représentant légitime" par les "Amis du peuple syrien". Cette décision renforce davantage la légitimité de la Coalition, un an et demi après le début d'une révolte qui s'est transformée en guerre civile, faisant plus de 42'000 tués selon une ONG syrienne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Sondage Suisses de l'étranger

Sondage: clavier et main close up

Suisses de l’étranger, donnez-nous votre avis

Meinungsumfrage

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS