L'agence fédérale de l'aviation (FAA), le régulateur aérien américain, juge "acceptables" certains changements apportés par Boeing au 737 MAX, notamment la formation des pilotes. L'avionneur n'a toutefois pas encore soumis l'ensemble des modifications exigées.

Parmi elles, figure notamment la mise à jour du système anti-décrochage MCAS, mis en cause dans deux tragédies rapprochées ayant fait au total 346 morts et conduit à l'immobilisation de cet appareil depuis plus d'un mois, a indiqué mardi une source proche du dossier, sous couvert d'anonymat.

Le conseil d'administration de la FAA a passé en revue les premiers changements apportés par Boeing et a estimé que ceux-ci étaient "acceptables", a précisé la source.

"Le conseil d'administration n'a revu que les aspects formation liés aux modifications du logiciel de l'avion", a confirmé par la suite la FAA dans un communiqué, ajoutant avoir publié une première mouture de cette revue.

737 MAX interdits de vol

Tous les acteurs du secteur aérien ont désormais 14 jours pour faire des commentaires avant un avis définitif du régulateur sur la question. La FAA ajoute qu'elle attend toujours de recevoir dans les prochaines semaines le paquet des modifications proposées par Boeing pour certification.

Ces informations tombent au moment où les compagnies aériennes américaines clientes du 737 MAX ont annulé leurs vols sur une grande partie de l'été, suggérant ainsi qu'elles ne s'attendaient pas à ce que l'avion soit autorisé à voler au moins avant août.

Toute la flotte mondiale de 737 MAX est interdite de vol depuis mi-mars en raison de deux accidents à quelques mois d'intervalle: un Boeing 737 MAX de la compagnie indonésienne Lion Air s'est abîmé en mer de Java le 29 octobre, faisant 189 morts, et un même exemplaire d'Ethiopian Airlines s'est écrasé le 10 mars, tuant les 157 personnes à bord.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.