Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Jay Z payera le musicien de jazz suisse Bruno Spoerri pour une mélodie qu'il avait utilisée dans une chanson sans sa permission. Le rappeur américain avait dans un premier temps nié s'être servi de la partition du saxophoniste et pianiste suisse. Les montants n'ont pas encore été estimés.

La star versera à Bruno Spoerri la moitié des gains générés par sa chanson "Versus" sortie en 2013, a indiqué le musicien suisse jeudi à l'ats, confirmant une information de la "TagesWoche". La mélodie en question est celle de "Lilith - on the way", une oeuvre que Bruno Spoerri a composée en 1978.

Aveux récents

La discorde juridique a duré plus d'un an et demi. Jay Z n'a admis s'être servi de la mélodie du Suisse il n'y a que quelques mois. Et une première offre d'arrangement a été refusée, considérée comme trop basse.

Agé de 79 ans, Bruno Spoerri vit de la musique depuis 1967. Il a travaillé avec en autres Hans Kennel, George Gruntz ou Lee Konitz. Il a dirigé le festival de jazz de Zurich et les hautes écoles de musique de Zurich et Lucerne.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS