Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Moscou - Le dirigeant rebelle tchétchène Dokou Oumarov a quitté son poste "d'émir du Caucase" pour raisons de santé, rapporte dimanche le site islamiste www.kavkazcenter.com. Il a nommé Aslambek Vadalov pour lui succéder dans la lutte de leur mouvement contre l'administration de Moscou au Nord-Caucase.
Les Etats-Unis ont inscrit Oumarov - l'insurgé le plus recherché de Russie - sur une liste d'éléments terroristes, initiative qui a sans doute contribué à la "remise en place" des relations du Kremlin avec la Maison blanche, qui s'étaient détériorées sous le gouvernement américain précédent.
Oumarov a revendiqué une série d'attaques au cours des derniers mois, en particulier les attentats à la bombe qui ont fait au moins 40 morts et une centaine de blessés le 29 mars dans le métro de Moscou.
"L'émir de l'Emirat du Caucase Dokkou Abou Ousman (Dokou Oumarov) a officiellement annoncé sa démission du poste d'émir de l'Emirat du Caucase pour des raisons de santé et a nommé pour successeur à son poste l'émir Aslambek (Aslambek Vadalov)", annoncent les insurgés sur le site www.kavkazcenter.com
Trop vieux pour le djihad"Dokkou Abou Ousman a dit que le djihad devait être mené par des commandants plus jeunes et plus énergiques, en soulignant qu'après sa démission (...) il comptait poursuivre le djihad et faire son maximum pour aider les nouveaux dirigeants."
Le successeur d'Oumarov est un natif de Tchétchénie qui combat les troupes fédérales envoyées par Moscou depuis 1994, précise le site. En 2007, il avait été l'un des premiers dirigeants rebelles à soutenir Oumarov et à lui faire allégeance.
Il était impossible dans l'immédiat de recueillir des réactions de responsables à Moscou ou à Grozny, la capitale tchétchène.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS