Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Puéril" et signe d'un manque de "contrôle": le smiley n'a pas la cote auprès de l'Eglise polonaise. (archives)

KEYSTONE/CHRISTIAN BEUTLER

(sda-ats)

Les autorités religieuses polonaises ont réprimandé des prêtres pour avoir fait usage d'émoticônes ("smileys") dans des lettres d'information adressées aux paroissiens. Elles ont insisté sur le caractère "puéril" de ces symboles.

"Nous demandons aux prêtres de s'abstenir d'utiliser des émoticônes dans les lettres d'information de la paroisse publiées en ligne. (...). Cela est fréquemment perçu comme un comportement puéril", a déclaré le Père Maciej Szczepaniakdans un communiqué, qui comportait lui-même un émoticône représentant un "smiley" (personnage souriant), à titre d'exemple.

Les publications paroissiales "renvoient à du contenu religieux et ne devraient pas être banales", a ajouté Maciej Szczepaniakdans, porte-parole de l'Archidiocèse de l'Eglise catholique de Poznan, dans l'ouest de la Pologne.

"C'est une perte de contrôle", a détaillé à l'AFP le prêtre exaspéré, joint par téléphone vendredi. "Dans certains cas, des prêtres utilisaient des émoticônes dans chaque paragraphe".

ATS