Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Football - Le match de la 17e journée d'Axpo Super League Young Boys - Sion aura bien lieu dimanche (16h00), en dépit de la demande du club valaisan de renvoyer la rencontre.
Christian Constantin ne se faisait guère d'illusions quant à la possibilité de voir son recours accepté. Il a été rejeté par la Swiss Football League qui estime que cette requête basée sur l'article 13 du règlement de compétition évoquant un cas de "force majeur" n'était pas justifiée. Mais son recours visait un autre but, explique le président du FC Sion.
"Si j'aligne mes recrues, YB va déposer protêt et on est reparti pour une nouvelle bataille. Si je ne les aligne pas et que je dépose un protêt, la Ligue va me blackbouler en estimant que je n'avais qu'à faire jouer les joueurs en question, personne ne me l'interdisant formellement, et va donc juger mon protêt irrecevable, dit-il. En revanche, je peux déposer protêt sur le fait que la SFL ait refusé le report du match que j'ai sollicité pour lui permettre de se réunir et de prendre une décision."
Le nouveau litige porte sur une erreur administrative de la SFL, rendue public jeudi dernier. La Ligue a en effet envoyé au FC Sion des qualifications en bonne et due forme début août pour les six recrues estivales du club, plutôt que des qualifications temporaires ou soumises à conditions.
Sion prétend que, dès lors, plus rien ne lui interdisait de faire jouer ses transferts. La SFL a reconnu son erreur, provenant d'une "procédure automatisée" émanant de son secrétariat.

ATS