Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

L'inflation est restée négative en Suisse sur un an, malgré une hausse de l'indice des prix à la consommation de 0,1% en avril par rapport à mars. Elle s'est inscrite à -1% en rythme annuel, a indiqué lundi l'Office fédéral de la statistique.

La hausse mensuelle de l'indice en avril est due principalement au renchérissement de l'essence, des vêtements d'été, des voyages à forfait et des transports aériens. Les prix ont baissé par contre pour le mazout, l'hôtellerie et les légumes.

Cafés plus chers

La salade et les légumes-fruits, les jus de fruits et de légumes, l'eau minérale naturelle, les poissons frais, le café, les glaces et les légumes-racines sont devenus meilleur marché en avril. Par contre, les hausses de prix ont été enregistrées pour les saucisses, les soupes en poudre, les épices et les sauces, les boissons sucrées, les pommes de terre et les produits à base de pommes de terre.

L'indice du groupe restaurants et hôtels (-0,3%) a reculé en raison de la baisse des prix des nuitées dans les hôtels. En revanche, les repas dans les restaurants et cafés ont quelque peu renchéri.

ATS