Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Berne - La Suisse a officiellement éradiqué la rage de son territoire en 1999. Mais la maladie mortelle pour l'homme et les animaux se rapproche de nos frontières. Les cas d'animaux infectés, surtout des renards, sont en hausse dans le nord de l'Italie.
Neuf cas de rage ont été recensés en 2008 en Italie. En 2010, le virus a déjà tué plus de 180 fois. Les régions touchées sont le Frioul, la Vénétie et le Trentin-Haut-Adige, au nord-est de l'Italie. Les animaux sont avant tout des renards, mais des chats et des chevaux ont aussi été contaminés par le virus qui fait son retour depuis l'Europe de l'Est.
"La situation est préoccupante", a déclaré Cathy Maret, porte-parole de l'Office vétérinaire fédéral. Il n'est pas possible de dire si la rage va effectivement atteindre la Suisse.
Depuis 2009, l'Italie a pris diverses mesures pour enrayer son avancée. La Suisse pourrait en tirer parti. Des centaines de milliers d'appâts contenant du vaccin contre la rage pour les renards ont par exemple été éparpillés dans la nature. Dans le Trentin-Haut-Adige, des chiens ont été vaccinés.
Préventivement, l'Autriche a aussi déversé des appâts par voie aérienne dans ses régions frontalières avec l'Italie. Cette méthode a fait ses preuves et a permis d'éradiquer cette maladie en Suisse dans les années nonante.
La rage est une maladie virale grave touchant les mammifères dont l'être humain. Elle touche surtout les carnivores qui deviennent anormalement agressifs. Si le virus est presque toujours mortel, la vaccination pratiquée entre la contamination et l'apparition des premiers signes est très efficace.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


Rejoignez notre page Facebook en français!

subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.









ATS