Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

"Rhina", jeune rhinocéros indienne empaillée achetée en 1889, a été restaurée en 2016.

©Dominique Käppel

(sda-ats)

Le rhinocéros est la star de la nouvelle expo du Musée d'histoire naturelle de Fribourg, dès samedi et jusqu'au 26 août 2018. De quoi découvrir son histoire, sa biologie, son comportement et sa conservation, dans une ambiance de cirque et des décors Bollywood.

L'exposition raconte l'utilisation des rhinocéros comme animaux de foire à des époques où leur apparition faisait sensation en Europe. L'atmosphère de cirque et de spectacle vise à illustrer cet aspect historique.

L'expo réserve aussi une large place à la biologie, en examinant les rhinos sous toutes les coutures. Elle permet d'apprendre qu'il est plus proche du cheval que de l'hippopotame, ou encore que la taille de sa corne varie de 10 centimètres à 1 mètre selon les espèces.

Danger d'extinction

Le musée décrit aussi les menaces qui pèsent sur les rhinocéros et les efforts fournis pour sa conservation. Car malgré son allure imposante et l'absence de prédateurs directs, cet animal est en danger d'extinction.

Les cinq espèces actuelles sont en train de disparaître sous la pression du braconnage et de la destruction de leurs habitats. Ainsi, les populations de rhinocéros de Sumatra et de rhinocéros de Java comptent actuellement moins de cent individus.

"Rhina" restaurée

L'objet phare de l'exposition, c'est "Rhina", une jeune rhinocéros indienne empaillée, achetée par le musée en 1889 pour quelque 1500 francs. Ce spécimen a été très endommagé, après avoir été exposé pendant 121 ans sans aucune protection.

Durant cette période, Rhina a aussi subi un déménagement en 1897, ainsi que le vol de sa corne en 1990. Par la suite, elle a été reléguée dans les réserves du musée durant plusieurs années.

Il valait la peine d'investir pour la restaurer, en considérant sa valeur historique et scientifique, ainsi que son statut d'emblème d'espèces en voie de disparition, explique le Musée d'histoire naturelle. Ce qui a été fait en 2016.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS