Navigation

Sauter la navigation

Fonctionnalités principales

Le robot découvre une roche inhabituelle sur Mars

La première roche analysée sur Mars par le robot américain Curiosity a une composition inhabituelle comparativement à ce qui était connu jusqu'alors sur la planète rouge. Elle est similaire à un type de roche de régions volcaniques, ont indiqué des scientifiques de la mission.

Cette roche martienne a la taille d'un ballon de football. Sa composition chimique ressemble à celle, rare mais connue sur la Terre, de roches provenant de volcans, a expliqué Edward Stolper, de l'Institut de Technologie de Californie et un des principaux scientifiques de la mission Curiosity.

"Mais avec un seul specimen martien de ce type, il est difficile à ce stade de savoir si c'est le même processus que celui connu sur le Terre qui a produit cette roche", a-t-il dit. "C'est une hypothèse logique pour expliquer son origine".

La roche a été examinée à distance par le spectromètre à rayon X de particules Alpha (APXS) monté sur le bras mécanique du robot, ainsi que par une installation équipée d'un laser fixée sur le haut de son mât.

Objet brillant

Curiosity va bientôt analyser la composition du premier prélèvement de sable martien. Le robot qui s'était arrêté sur un amas de sable avait prélevé un premier échantillon du sol afin de nettoyer et de tester son matériel de prélèvement géologique.

La Nasa a également déterminé que l'objet brillant observé sur le sol près du robot il y a quelques jours n'est qu'un morceau de plastique provenant d'une protection. Cela ne compromet en rien son fonctionnement. La mission de Curiosity a débuté le 6 août et va durer deux ans. Elle va coûter 2,5 milliards de dollars (2,3 milliards de francs).

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.