Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le roi Salmane d'Arabie saoudite (à droite) et le prince héritier Mohammed ben Salman (archives).

KEYSTONE/AP Saudi Press Agency/UNCREDITED

(sda-ats)

Le roi Salmane d'Arabie saoudite a ordonné qu'un éditorialiste de la presse écrite particulièrement zélé soit mis à pied pour l'avoir comparé à Dieu, rapporte la presse du royaume dimanche. Le journal a publié des excuses samedi.

Dans son article paru dans le journal Al Jazira, Ramadan al Anzi avait employé à propos du souverain deux expressions généralement associées dans l'islam à Dieu. Attribuer des qualités divines à des individus ou utiliser à leur égard une des 99 appellations de Dieu est fort mal perçu dans le royaume wahhabite.

Neuer Inhalt

Horizontal Line


subscription form - French

newsletter

Inscrivez-vous à notre newsletter gratuite et recevez nos meilleurs articles dans votre boîte mail.

Rejoignez notre page Facebook en français!

ATS