Contenu externe

Le contenu suivant a été fourni par des partenaires externes. Nous ne pouvons ainsi pas garantir son accessibilité à tous les utilisateurs.

Le Russe Viktor Bout a été reconnu coupable mercredi à New York d'avoir voulu vendre un arsenal de fusils et missiles digne d'une armée et destiné à tuer des Américains. Il est considéré par les Etats-Unis comme un des plus grands marchands d'armes clandestins du monde.

Viktor Bout, qui avait plaidé non coupable, va faire appel, a aussitôt annoncé son avocat. Viktor Bout, 44 ans, a été reconnu coupable par un jury fédéral de tous les chefs d'accusation qui pesaient contre lui. Il est passible d'une peine comprise entre 25 ans de prison et la perpétuité. Elle sera connue le 8 février, a indiqué le juge Shira Scheindlin.

Le verdict est tombé moins d'un mois après l'ouverture du procès de l'ancien pilote de l'armée rouge. Il était accusé d'avoir essayé de vendre en 2008 un arsenal de fusils et de missiles à des agents secrets américains se faisant passer pour des guérilleros des FARC colombiennes.

Il avait été arrêté après avoir accepté, selon l'accusation, de vendre ces armes, que ces pseudo-guérilleros disaient vouloir utiliser pour abattre des hélicoptères américains aidant l'armée colombienne dans son combat contre les FARC.

Extradition en 2010

Après son arrestation en 2008, Russes et Américains s'étaient livrés à un long bras de fer auprès des autorités thaïlandaises, avant que ces dernières ne finissent par extrader Viktor Bout aux Etats-Unis l'an dernier.

Au-delà des poursuites engagées par la justice américaine, il est soupçonné d'avoir utilisé une flotte d'avions cargo constituée après la fin de la guerre froide pour transporter des armes en Afrique, en Amérique du Sud et au Moyen-Orient.

"Le jour où le trafiquant d'armes le plus connu du monde est mis hors d'état de nuire est à marquer d'une pierre blanche", a réagi Oistein Thorsen, de l'ONG Oxfam international, dans un communiqué. Viktor Bout a inspiré le personnage joué par Nicolas Cage dans le film "Lord of War" (Le seigneur de guerre) sorti en 2005.

ATS